Comparaison et comparateur de prix  Ou trouver Les meilleurs offres ?
 
Rechercher dans le site
 
  26 Juin 2017 les meilleurs comparateurs de prix généralistesles meilleurs comparateurs de prix généralistesLes plateformes d'avis de consommateursLes tops des meilleurs ventes
Le bog

actualité

L'actualité des comparateurs de prix

Les robots shopbot

Les actualités du secteur des comparateurs
de prix sur Internet


26 Août 2016 : Opitrip grandit...

Branchée sur l'économie collaborative, la startup Opitrip s'est spécialisée dans la comparaison des offres entre particuliers dans les domaines des vacances et des déplacements. Sa montée en puissance à la rentrée 2016 fait suite à la levée de fonds (560K€) auprès du groupe Pentalog. La plateforme actuelle compare déjà au niveau mondial, plus de 3 millions de biens à louer chez l'habitant, des centaines de milliers de propositions de covoiturage et de nombreux services et activités proposés par des particuliers.

28 juillet 2016 : LeGuide revendu à Kelkoo

Le comparateur Kelkoo renforce son offre en rachetant ce qu'il reste de LeGuide au groupe Lagardère pour un prix non dévoilé. Mauvaise stratégie et perte de positionnement dans le moteur de recherche Google auront été fatals à l'ancien leader du secteur qui ne valorisait plus que 35 millions d'euros dans les comptes du groupe de médias. "J'avais pensé que nos amis de Google nous auraient laissé vivre" a déclaré Arnaud Lagardère.

27 juillet 2016 : Le groupe PSA rentre au capital d'Autobutler

En prenant le contrôle du comparateur de devis de réparation multimarque déjà implanté en Allemagne, Danemark, UK et Suède, PSA souhaite accompagner la société pour déployer son activité dans de nouveaux pays dont la France. Lancé au Danemark en 2010, le site Autobutler a généré 170 000 devis et 22 millions d'euros de chiffre d'affaires en 2015 sur l'ensemble de sa plateforme.

8 juillet 2016 : Critéo achète Monsieur Drive

La société de ciblage publicitaire Critéo s'est offert la startup MonsieurDrive pour un montant non dévoilé. Depuis 2013, Cette dernière développe un outil de comparaison des prix de produits de grande consommation. La bases de données de 2 500 drives référence 150 000 produits de grandes enseignes telles que Auchan, Carrefour, Leclerc, Intermarché et Système U.

1er juillet 2016 : L'Arcep va réaliser un comparateur d'offres télécom

Le président de l'autorité de régulation des télécommunications, Sébastien Soriano a annoncé sur l'antenne de BFM que l'Arcep allait d'ici la fin 2016 mettre en ligne un outil pour comparer les prix des services des réseaux des opérateurs de téléphonie mobile en tenant compte du lieu d'habitation du client.

1er juillet 2016 : Nouvelles obligations de transparence pour les comparateurs de produits et de services

Les mesures de la loi Hamon sur la consommation concernant les obligations des comparateurs de prix sont entrées en vigueur ce jour par décret du 1er Minsitre.

Février 2016 : L'Etat veut plus de transparence sur le prix des frais bancaires

Sous l'impulsion du Ministère des Finances, le Comité consultatif du secteur financier vient de mettre en place un service indépendant de comparaison des tarifs et des services bancaires en France. Pour bien choisir son établissement, il est désormais possible de consulter le site Tarifs-bancaires.Gouv.fr.

Novembre 2015 : Comment réduire l'influence des OPA ?

A l'occasion du 6em congrès des clubs et cercles hôteliers de France, Charles Beigbeder parlera de Pilgo une plateforme de mise en relation directe du client avec les hôlels dont il est le principal actionnaire (43%). Depuis que la loi Macron offre la possibilité aux hôteliers de présenter de meilleurs prix sur leur sites Internet, Ceux-ci veulent se passer des Online Travel Agency qui prélèvent des marges trop importantes. La plateforme Pilgo compare les prix en direct avec les prix des OTA et facture une commission moyenne de 5 euros par nuité.

1er mars 2015 : Le gouvernement veut créer un comprateur de maisons de retaite

Avant l'été, l'Etat promet un service pour comparer les couts et les services de tous les établissements d'accueil des personnes agées en France. La secrétaire d'Etat chargée de la Famille, des Personnes âgées et de l'Autonomie a indiqué que la mise en ligne se ferait sur un nouveau portial dénommé Pourlespersonnesagees.gouv.fr où beaucoup d'informations seraient disponibles sur le starifications des Ehpad.

16 février 2015 : La DGCCRF sanctionne et alerte sur les pratiques dans la vente en ligne de billets d'avion

La Direction Générale de la Concurrence, de la Consommation et de la Répression des Fraudes vient de sanctionner sévèrement plusieurs services de comparateurs et agences de voyages pour leur manque de transparence dans leurs offres de réservation en ligne de billets d’avion. Neufs PV ont été dressés avec des amendes fixées entre 100 et 150K euros. Trop d'écarts entre le prix affiché et le prix à réglé par le consommateur. Manque de clareté sur les prestations comprise ou option. Lire le communiqué sur le site de la DGCCRF.

12 février 2015 : Expedia veut acheter Orbitz

Le voyagiste en ligne américain présent en France à l'adresse Expedia, éditeur de guides touristiques et des sites Hotels.com, Hotwire et Trivago va lancer une OPA pour racheter son principal concurrent Orbitz Worldwide. La valorisation boursière au moment de l'offre est d'environ 1,3 milliard d'euros. La société Orbitz possède aussi les plateformes positionnées lowcost hotelclub.com et Cheaptickets.com.

10 octobre 2013 : Liligo vendu au groupe européen Odigeo

L'agence de voyages en ligne créée en 2000 Voyagessncf.com (VSC) détenue par la SNCF et par Expedia (49,9%) vient de vendre Liligo, son moteur de comparaison de prix de voyages, une jeune startup achetée il y a 3 ans. C'est le groupe Odigeo, déjà propriétaire de Go Voyages, eDreams, Opodo et Travelink qui a acquis le site pour un prix proche de 20 millions d'euros. Un prix modique au regard de la notoriété et des 3 millions de visteurs de Liligo, mais VCS était surtout intéressé à reproduire la technologie sur son portail maison.

Avril 2013 : Une norme pour les avis de consommateurs

L'AFNOR vient de mettre au point un système destiner à améliorer la collecte et l'affichage des avis de consommateurs. Dès la fin de l'année 2013, les sites appliquant la norme NF Z 74-501 pourront afficher un logo garantissant un contrôle efficace contre les faux avis de consommateurs de plus en plus souvent présents sur les comparateurs de prix.

28 aout 2012 : Lagardère lance une OPA sur le groupe LeGuide

Lagardère Active, pôle audiovisuel et presse du groupe industriel français Lagardère vient d'annoncer au marché parisien Euronext qu'il offrait un prix de 28 euros par actions pour l'acquisition des 3,5 millions de titres composant le capital de la société LeGuide. Le prix à payer par Lagardère sera donc de 98 millions d'euros si aucune surenchère ne vient perturber cette opération.

20 décembre 2011 : LeGuide achète Ciao

Le groupe LeGuide.com opérateur d'outils d'aide au shopping dans 14 pays d'Europe avec les marques LeGuide, Dooyoo, Mercamania et choozen.com, a annoncé ce jour, l'acquisition auprès de Microsoft du guide de shopping en ligne Ciao. Les audiences cumulées de Ciao (15,25 Millions de VU) et du groupe Leguide (20,8 Millions de VU) placeront ce dernier à la première place des comparateurs de prix européens. Le prix de la transaction est resté confidentiel mais serait inférieur à 100 millions de dollars selon l'institut Merger Market.

29 septembre 2011 : Enquête d'audience sur les sites d'aide au shopping

Réalisé auprès d'un panel représentatif de 25 774 internautes français de plus de 15 ans visiteurs réguliers de guides d'achat, de comparateurs de prix et de sites d'avis de consommateurs, le sondage Harris Interactive pour l’étude NetObserver place Acheter-moins-cher.com (14,8%), Kelkoo.fr (12,5%) et la revue de consommateurs Quechoisir.org (7,0%) dans le trio de tête des sites les plus appréciés.

Lescomparateurs.com arrive à la dixième place de l'étude avec 2,1% des votes : Le sondage.
  Lescomparateurs.com en 10ème place du sondage NetObserver, Harris Interactive


11 avril 2011 - Google achete ITA Software un logiciel pour comparer les prix des billets d'avions...

Les autorités américaines du département de la concurrence ont donné leur accord au rachat par Google de l'entreprise ITA Software. La transaction a été estimée à 700 millions de dollars. La technologie d'ITA Software est déjà utilisée par des comparateurs de prix comme Kayak, Travelocity et Expedia pour aider les consommateurs à trouver des billets d'avion. Google a expliqué vouloir utiliser le logiciel, non pas pour vendre directement des billet d'avion, mais pour intégrer à son moteur de recherche des informations de vol comme il le fait déjà pour les produits technologiques, les livres ou les images.

7 mars 2011 : Google achète BeatThatQuote

Poursuivant la diversification de ses acquisitions et son positionnement dans la comparaison de prix, Google achète le comparateur d'assurances et de crédits BeatThatQuote né en 2005 au Royaume-Uni. Le prix de la transaction s'élève à 37,7 millions de livres (43,8 millions d'euros). Le lendemain de l'acquisition, le site BeatThatQuote était pénalisé et invisible dans l'index de recherche Google pour avoir vendu des liens vers un autre comparateur de prix.

22 octobre 2010 : Google Shopping, le comparateur de prix façon Google

Google vient de lancer en France "Google Shopping", la version Bêta de son nouvel outil d'aide à l'achat. Déjà connu sous d'autre noms (Froogle puis Google Product) aux Etats-Unis et en Allemagne, le comparateur de prix Google est dorénavant accessible depuis le lien "Shopping" de la page d'accueil du moteur de recherche. Le service est gratuit pour les marchands qui veulent proposer l'affichage de leurs produits. Pour l'Internaute la décision est facilité par le filtre de pertinence, le tri par prix et l'agrégation d'avis de consommateurs et de journalistes.

19 juillet 2010 : Extension du label des comparateurs à 5 nouveaux sites

Dix comparateurs de prix disposent dorénavant du label de confiance établi par le gouvernement et la Fevad. Les nouveaux élus sont les moteurs de shopping spécialisés sur les offres touristiques Alibabuy, Anyresa, BilletMoinsCher, Sprice et le comparateur généraliste Achetezfacile. Source.

29 juin 2010 : Leclerc lance un comparateur de produits biologiques

Lebiomoinscher compare les prix de 302 produits bio distribués par 8 enseignes nationales de la grande distribution, et une sélection de 6 produits bio de marque de distributeur dans 15 enseignes nationales. La base de données intègre près de 40.000 prix relevés dans 300 magasins.

12 novembre 2009 : Acheter-Moins-cher ne signera pas la Charte des comparateurs de prix.

Après les critiques formulées par Twenga, c'est au tour du comparateur de prix Acheter-Moins-cher de dénoncer l'inefficience des règles du label pour comparateurs de prix mis au point sous l'égide de la Fevad. Pour Acheter-moins-cher.com, il "ne répond pas aux principes de transparence, de loyauté et de respect du consommateur". "En 2007, la DGCCRF conduit une enquête sur 12 comparateurs de prix. 11 sur 12 sont rappelés à l'ordre. Seul Acheter-moins-cher.com ne l'est pas. Suite à cette enquête, les principaux sites visés élaborent entre eux, sous l'égide de la FEVAD, une charte des comparateurs, avec la bienveillance naïve du gouvernement. Résultat, une charte faite sur mesure qui entérine la manipulation des résultats (articles I, 3 et II 10 de la charte). La plupart des sites signataires classent les offres par défaut sous la dénomination "popularité" sans que le visiteur sache ce que ce terme camoufle, soit principalement la mise en avant des clients qui leur rapportent le plus". Acheter-Moins-cher a publié son propre Code de déontologie qui interdit "le développement de systèmes qui permettent de classer les réponses selon des critères invisibles pour l'utilisateur".

10 octobre 2009 : Become rachète Pangora

LYCOS Europe N.V. annonce avoir cédé sa plateforme de shopping Pangora à une filiale de la société américain Become Inc. Le prix de la cession n'a pas été communiqué. Cette opération devrait permettre au comparateur de prix Become, déjà présent aux Etats-Unis, en Grande-Bretagne et au Japon de s'implanter sur le marché européen.

Le 6 juillet 2009, Twenga réagit à la création du nouveau label des comparateurs de prix

Dans un interview accordé à Neteco, le Directeur Général de Twenga, Bastien Duclaux réagit à la création d'un label pour les comparateurs de prix. La charte suppose que tous les marchands dont les produits sont enregistrés par les comparateurs soient des affilés, hors Twenga n'entretient pas de relations commerciales avec la plus grande partie des 60000 sites qui apparaissent dans ses comparatifs. Le modèle "search and crawl" utilisé par Twenga se trouve ainsi pénalisé par ce label, alors qu'il offre une meilleur visibilité aux Internaute sur les offres disponibles sur Internet. Bastien Duclaux souhaite une évolution de la charte vers une prise en compte du modèle développé par Twenga.

Le 29 juin 2009 - Un label de confiance pour les comparateurs de prix

Le label de confiance des comparateurs de prix   Nathalie Kosciusko-Morizet, secrétaire d'Etat en charge de l'économie numérique et la Fevad ont annoncé la création d'un label pour les comparateurs de prix. Cette marque de confiance sera matérialisée par l'affichage d'un logo sur la page d'accueil des comparateurs de prix qui répondent aux critères établis lors de la réunion de juin 2008, lors de laquelle a été rédirigée une Charte de déontologie destinée
à renforcer la transparence des sites comparateurs de prix. Les sites fondateurs de la Charte sont EasyVoyage, Kelkoo, LeGuide.com, Shopping.com et VoyagerMoinsCher.com.


Le 10 juin 2009 - Fermeture du site Aligastore

Le logo su site Aligastore   Après huit années d'activité, Tite-Live annonce la fermeture d’Aligastore.com. Ce service permettait de trouver et connaître les prix de produits culturels (CD, livre, DVD) près de chez soi. Quelques grandes surfaces et un réseau de 300 libraires utilisaient la plateforme.


Le 18 Février 2009 - LeGuide.com S.A. rejette l'offre public d'échange d'actions proposée la veille par la société GoAdv éditrice de sites Internet en Europe (Excite, Better Deals...).

Le conseil d'administration de l'éditeur de guides shopping LeGuide.com a déclaré ne pas avoir noté de complémentarité entre les modèles économiques des deux entreprises, ni de synergie qui naitrait du rapprochement. Le 2 février 2009, LeGuide.com S.A. (Alternext - ALGUI) avait dévoilé pour l'année 2009, un chiffre d'affaires consolidé annuel de 18 Millions d'euros, en croissance de 43,5% par rapport à 2007. Avec une audience globale en hausse de 80% en 2008 (11 millions de VU en Europe et 5 millions de VU en France), Leguide SA a consolidé sa 4ème place européenne parmi les guides shopping. Fin décembre 2008, LeGuide.com S.A. référençait les produits de 46000 cyber-marchands européens.

Le 26 novembre 2008, Lycos Europe annonce la fin de ses activités

Le groupe de media allemand Bertelsmann et Terra Network, les principaux actionnaires de Lycos Europe ont décidé de vendre toutes les activités de l'entreprise et de cesser les activités non rentables. Le comparateur de prix Buycentral et la plateforme de shopping en marque blanche Pangora filiales 100% de Lycos Europe devraient changer de propriétaire.

21 novembre 2008 : Kelkoo vendu par Yahoo!

Finalement, Yahoo! a cédé le comparateur de prix Kelkoo. L'acquéreur est le fond d'investissement britannique Jamplant créé pour l'occasion, a annoncé ce jour, Pierre Chappaz, l'un des fondateurs de Kelkoo. Le montant de la transaction n'a pa été dévoilé mais serait, toujours selon Pierre Chappaz qui a donné l'information sur son blog, inférieur à 100 millions d'euros...

29 Aout 2008 : Microsoft rachète le site Ciao

Microsoft a annoncé vendredi, avoir signé un accord pour l'acquisition de Greenfield Online et son réseau international de sites d'aide au shopping Ciao.com pour 486 Millions de dollars ou 17,50 $ par action. Après avoir tenté ces derniers mois d'acheter Yahoo!, la firme de Redmond semble se réorienter vers des acquisitions de moindre importance. Greenfield Online Inc, basée à Wilton dans le Connecticut édite dans plusieurs pays des sites positionnés entre le comparateur de prix et la communauté d'acheteurs.

11 juin 2008 : Une charte déontologique pour les comparateurs de prix

A l'occasion de l'Assemblée Générale de la Fevad, les représentants de septs comparateurs de prix (EasyVoyage, Kelkoo, LeGuide.com, Pangora, pricerunner, shopping.com et Voyagermoinscher) ont signé une Charte de déontologie, en présence d'Eric Besson, secrétaire d'Etat chargé de la Prospective, de l'Evaluation des politiques publiques et du Développement de l'économie numérique auprès du Premier ministre et de François Momboisse, Président de la Fevad. La charte décrit une série de règles de déontologie sous la forme d'engagements qui visent notamment à promouvoir des règles de transparence et de loyauté dans la collecte et la présentation des informations proposées aux consommateurs.

Avril 2008 : Kelkoo n'est plus à vendre !

Yahoo! qui n'a pas trouvé repreneur au delà du tier du prix payé en 2004 pour acquérir Kelkoo vient d'annoncer que son moteur de shopping n'était plus à vendre ! Les résultats se sont améliorés depuis la réorganisation annoncée en 2007 et Kelkoo semble retrouver sa place de leader sur la marché français.

1er octobre 2007 : Microsoft achète Jellyfish.com

Microsoft vient d'acheter le site de comparaison de prix Jellyfish.com. "Nous estimons que cette technologie a un potentiel intéressant et nous continuons à investir fortement dans le commerce en tant qu'élément clé de Live Search" a communiqué Microsoft Live sur son blog officiel, le 1er Octobre 2007. Le montant de la transaction n'a pas été dévoilé. Jellyfish devrait venir enrichir la technologie "Live" du moteur de recherche de Microsoft.

10 septembre 2007 : Nouveau comparateur de prix pour le marché français

La société berlinoise Idealo Internet du groupe Axel Springer AG qui édite déjà un des trois premiers comparateurs de prix en Allemagne s'implante sur le marché français avec le site idealo.fr. La société berlinoise Idealo Internet compare depuis 2000 les prix en Allemagne, en Autriche et en Grande-Bretagne. La société référence en tout plus de 8000 boutiques en ligne et référence plusieurs centaines de milliers de produits classés en quelques 400 catégories allant de l'appareil photo aux instruments de musique.

28 avril 2007 : Froogle, c'est fini ...

Google vient d'arrêter le développement spécifique de son outils de recherche de produits sous la marque Froogle. Les moteurs de shopping utilisant le modèle "search and crawl" sont pourtant promis à jouer un rôle de premier plan dans les solutions de recherche tarifaire à destination du consommateur. Une version allemande avait pourtant suivi la création de Froogle.com aux Etats-Unis en Décembre 2002, mais Froogle n'avait jamais dépassé le stade de la version Bêta, ni rencontré un grand succès. Marissa Mayer, Vice Présidente de la branche "Recherche et Utilisateurs" chez Google, a annoncé que Froogle changeait de nom et devenait Google Product Search. Google pourrait dans l'avenir intégrer les fonctionnalités de Product Search dans les résultats de son moteur de recherche.

31 Mars 2007 - Acheter-moins-cher a satisfait aux critères de la DGCCRF

Frederic LAMBERT qui dirige le site Acheter Moins Cher peut être satisfait d'être le dirigeant du seul comparateur de prix (sur les 12 contrôlés) à n'avoir pas été pris en défaut par l'enquête de la DGCCRF. "Un fonctionnaire de la DGCCRF a enquêté sur notre activité et nous a posé des questions précises dans nos locaux en Novembre 2006. Nous avons eu confirmation de leur part que notre site n'a pas fait l'objet de rappel au respect de la réglementation. Acheter-moins-cher.com est un pionnier de la comparaison des prix en France qui depuis sa création en 1998 a toujours tout mis en oeuvre pour donner la meilleure information sur les prix, le plus objectivement et exhaustivement possible."

07 Mars 2007 - Conclusion de l'enquête de la DGCCRF.

Les conclusions de la DGCCRF portant sur la transparence dans le secteur des comparateurs de prix ont été rendues publiques 7 mois après l'ouverture de l'enquête. Alors que le commerce en ligne à destination des particuliers a progressé de 40% en 2006, se situant entre 12 et 15 milliards d'euros, la surveillance des pratiques commerciales sur Internet est au coeur des préoccupations de l'agence. Sans donner de précision sur les 12 sites contrôlés, la DGCCRF précise que cette enquête aura été l'occasion de sensibiliser les sites d'aide au shopping sur la nécessité de clarifier l'origine des informations données aux consommateurs, alors que ceux-ci sont consultés par 50% des Internautes qui achètent sur Internet.

26 Décembre 2006 - Mise en ligne d'un site d'information sur le prix de vente des carburants.

Après concertation avec les professionnels de la distribution de carburants, le Ministre de l'économie, Thierry Breton a obtenu que 8000 stations services installées sur le territoire français tiennent à jour leur prix sur une base de données en ligne. Le site aura par ailleurs une fonction d'annuaire qui donnera divers informations sur les stations référencées. Le service ouvrira ses portes le 2 Janvier 2007.

17 Novembre 2006 - Premier comparateur de prix dans le secteur de la grande distribution.

Après avoir essuyé les critiques des associations de consommateurs pour manque de transparence, et s'être vu ordonné la fermeture par le tribunal de commerce de Paris, la nouvelle version de Qui est le moins cher, comparateur des prix pratiqués par la grande distribution à ouvert ses portes le 17 Novembre 2006, à l'initiative des magasins Leclerc. Comparabilité, représentativité, objectivité et significativité sont les quatres piliers de la nouvelle formule qui permet de comparer les prix de 1536 articles vendus dans les chaînes de distribution Leclerc, Auchan, Carrefour, Champion, Cora, Géant Casino, Intermarché et Système U.

25 Août 2006 - Enquête de la DGCCRF dans le secteur des comparateurs de prix.

La direction générale de la consommation, de la concurrence et de la répression des fraudes (DGCCRF) a annoncé Vendredi avoir lancé une enquête sur la loyauté des services de comparaison de prix présents sur Internet. Alors qu'1 internaute sur 3 utilise un comparateur de prix avant d'effectuer un achat, la DGCCRF s'interroge sur les partenariats et les modes de rémunération mis en place avec le sites marchands. Cette enquête est menée dans le cadre de la Directive nationale d'orientation (DNO) 2006 de la DGCCRF dont l'un des axes concerne la surveillance du commerce électronique et des nouvelles techniques de vente. Question au Ministre du Commerce posée à l'Assemblée nationale et parue au J.O. le 10/10/2006.

Février 2006 - Les nouvelles générations de comparateurs de prix s'intéressent au commerce traditionnel.

La startup américaine ScanBuy vient de s'associer à Maporama, le spécialiste en géolocalisation pour proposer un service d'assistance à l'achat dans les commerces traditionnels. La technologie de Scanbuy permet en utilisant un téléphone mobile muni d'un appareil photo, d'obtenir des informations sur un produit à partir de la photo de son code barre. Les applications que Scanbuy va proposer aux opérateurs de téléphonie devraient permettre de comparer les prix proposés par des commerces situés dans une zone géographique autour de la position du consommateur.

14 Décembre 2005 - Le groupe Experian annonce ce jour l'acquisition de PriceGrabber.com

C'est 485 millions de dollars qu'aura payé Experian, filiale du groupe britannique GUS plc pour prendre le controle du comparateur de prix qui revendique outre-atlantique 17 millions de visiteurs uniques. Le service permet de comparer et trouver de l'information sur des produits classés en 20 catégories et provenant de 9000 boutiques.

13 Octobre 2005 - Leguide achète le comparateur de prix français Gooster.

La technologie Gooster devrait accélérer le développement du réseau de comparateurs Leguide en Europe. Leguide compte aussi améliorer la pertinence de ses résultats de recherche avec les outils Gooster.

21 Juin 2005 - Kelkoo choisit la société française Sight'Up pour son moteur de recherche tarifaire.

Grâce à la technologie d'Intelligence Artificielle Taggis de Sight'up, Kelkoo disposera d'un système d'extraction de caractéristiques produits apte à traiter de façon optimale des bases de données marchandes hétéroclites. Au contraire des technologies statistiques et linguistiques, Taggis fonctionne en auto-apprentissage à partir d'exemples adaptés à chaque type de produits. Taggis s'appuie sur l'utilisation du "comportement génétique des documents" en transformant chaque texte en une "chaîne chromosomique" avant de la traiter par des algorithmes spécifiques.

6 Juin 2005 - Scripps achète Shopzilla

Un des derniers shopbots indépendants, né en 1996, rentre dans le giron du groupe de média américains Scripps. L'ex-Bizrate et ses 14 millions de visiteurs uniques par mois auront couté la bagatelle de 525 millions de dollars à Scripp pour se positionner dans le secteur de plus en plus convoité de l'assistance shopping.

03 Juin 2005 - Le site d'enchères eBay achète Shopping.com.

Ebay est le leader américain des comparateurs de prix et des enchères en ligne avec 50 millions de visiteurs uniques par mois et numéro trois du commerce en ligne aux USA, après Amazon et eBay. Shopping.com est né récemment de la fusion de la technologie du shopbot DealTime avec Epinions. Cette acquisition d'un montant de 620 millions de dollars devrait permettre à eBay de se renforcer en Europe.

20 Avril 2005 - La version beta de Brillant Shopper est en ligne

La spécialisation des moteur de recherche sur les offres tarifaires se confirme. Brillant shopper se propose de glaner le maximum d'informations sur un produit. Né dans la Silicon valley, le moteur de recherche a été mis au point par des anciens d'Ask Jeeves et IBM.

13 Avril 2005 - Nouveau moteur de recherche spécialisé pour le shopping

Le lancement officiel de Become a été précédé d'une phase de test de plusieurs mois qui n'a pas laissé indifférents les spécialistes du secteur. Sur les pas de Froogle, Becomes confirme l'orientation actuelle de la recherche de prix vers le modèle des moteurs de recherche.

8 Avril 2005 - Greenfield achète Ciao pour 154 millions de dollars.

La société pan-européenne, Ciao AG édite un comparateur de prix sous la forme d'une plate-forme d'opinions. Née en Allemagne en 1999, la société est aujourd'hui présente dans 4 pays européens, la France, l'Allemagne, l'Italie et la Grande Bretagne. Lire le communiqué .

Avril 2005 - Nouveau comparateur de prix sur le marché français.

Après la Grande-Bretagne, la société américaine Shopping.com Ltd éditrice du comparateur de prix DealTime et de la plateforme d'avis de consommateurs Epinions s'installe sur le marché français. Le site Shopping fr pourrait rapidement trouver son public.

Avril 2005 - MSN lance la version Beta de son robot shopping

Profitant de la technologie de son nouveau moteur de recherche, le portail Msn se lance dans la comparaison de prix. L'adresse "http://beta.shopping.msn.com/" est la réponse de Microsoft aux nouveaux outils de recherche tarifaire que sont Froogle de Google et Yahoo Shopping. Le service devrait proposer de multiples fonctionnalités pour aider l'utilisateur à faire son choix : popularité des boutiques, comparaison de prix, évaluations des clients.

Janvier 2005 - Voila met en ligne son portail d'offres tarifaires touristiques

Un service de plus à l'actif du portail Voila. L'interface du service Voila voyages rassemble les offres de plusieurs comparateurs de prix et Tour Operators français.

Novembre 2004 - Nouveau comparateur de prix en gestation sur le marché français.

Le site ShopZilla fait opportunément son apparition sur la marché francophone en cette période de fêtes. Le moteur de shopping est issu de la technologie de la société américaine Bizrate.com. On attend le lancement officiel ...

6 Aout 2004 - Valueclick achète Pricerunner

La régie publicitaire américaine Valueclick annonce, ce jour, avoir conclu un accord pour le rachat du réseau européen de sites du comparateur de prix suédois Pricerunner pour un montant de 29 millions de dollars.

Avril 2004 - Yahoo achète Kelkoo

C'est 475 millions d'euros que Yahoo a du débourser pour prendre le contrôle à 100% du leader français de la comparaison de prix en Europe. Déjà numéro 1 aux Etats Unis avec Yahoo shopping, le portail américain quelque peu marginalisé en Europe par le succès de Google ajoute à son offre un maillon essentiel à sa stratégie de positionnement sur les services via sa filiale Overture.

30 janvier 2004 - Buycentral rejoint le groupe Lycos Europe.

Créé en 1999, par trois étudiants en école de commerce, le shopbot Buycentral et sa filiale italienne rentrent dans le giron du groupe Terra Lycos. Déjà regroupé en juin 2002 avec les équipes de Bestofmicro, la technologie du comparateur de prix sera intégrée à la plateforme de shopping PANGORA présente sur les portails Lycos en Europe, Yahoo, AOL et Tiscali. Lycos Europe renforce ainsi sa présence sur le continent Européen et notamment sur le marché francophone ou il demeure en retrait au regard de son statut de leader en Allemagne et sa seconde place en Grande Bretagne. Les activité spécifiques de Buycentral France et Italie seront maintenues. Avec un doublement de son CA en 2003, Buycentral se positionne en 2eme place derrière le géant Kelkoo et devant la société Leguide. Le comparateur de prix Buycentral est reconnu pour son efficacité sur le secteur des produits high tech et revendique pas moins de 2 millions de visiteurs uniques par mois en Europe dont 1.5 million en France. Ce rachat devrait lui permettre d'élargir ses activités.

Septembre 2003 - Kelkoo prendre le contrôle de Monsieur Prix

Le montant de la transaction n'a pas été communiqué mais MonsieurPrix restera une entité indépendante et continuera à fonctionner sur le créneau technologique pour lequel il offre une efficacité redoutable.

2003 - Dealtime achète Epinions.

2002 - La banque Barclays qui avait pris une participation dans ShopSmart, service britannique de comparaison des prix jette l'éponge et redirige le trafic vers Kelkoo.

2000 - Cnet achète MySimon pour la somme de $700M.

2000 - Kelkoo fusionne avec Dondecomprar, ShopGenie et Zoomit.





Dernière mise à jour en septembre 2016




© 2004-2017
Lescomparateurs.com