Comparaison et comparateur de prix  Ou trouver Les meilleurs offres ?
 
Rechercher dans le site
 
  26 Juin 2017 les meilleurs comparateurs de prix généralistesles meilleurs comparateurs de prix généralistesLes plateformes d'avis de consommateursLes tops des meilleurs ventes
Le bog

Guide shopping

Acheter un véhicule à l'étranger

Recevoir la TNT

Le dégroupage total du téléphone

HD-DVD et Blu-Ray

HD-DVD contre Blu-Ray


Quel format choisir alors que l'arrivée massive de ces produits est programmée pour la fin de l'année 2006 ?

Alors que la guerre des formats haute définition bat son plein, certains pourront s'interroger sur la nécessité de passer au DVD haute définition. Le DVD a t-il atteint ces limites ? Des questions devant lesquelles le consommateur se trouve parfois sans réponse.

Lentement mais sûrement la vidéo migre vers la haute définition. Les chaines de TV HD font leur apparition sur le satellite et sur la TNT. Les téléviseurs, eux aussi, s'installent dans la HD avec la technologie à écrans plats et le label européen "HD ready" lancé en Novembre 2005 par l'association HD Forum. L'image passe en haute définition et s'affiche sur la télé en 720 ou 1080 lignes contre un maximum de 480 lignes sur nos vieux téléviseurs. Moins de 15 minutes de vidéo au format Full-HD tiennent sur un DVD. Il était donc devenu indispensable de faire évoluer le DVD vers un support d'enregistrement offrant une capacité de stockage beaucoup plus importante, capable de contenir au minimum 2 heures de vidéo haute définition.

Dès le début de l'année 2005, un conflit de standard s'annoncait entre Sony et Toshiba, tous deux dépositaires d'un nouveau format de support optique pour la vidéo HD. Conscients des risques que ferait courir à l'industrie du film la présence de 2 formats concurrents, les protagonistes, soutenus par de puissants consortiums, n'ont cependant pas trouvé de terrain d'entente pour unifier le format. Une histoire de gros sous. Les premiers films et lecteurs haute définition feront donc leur apparition sur le marché dans 2 formats différents, le HD-DVD et le Blu-Ray, dès le début de l'année 2006. Ces 2 formats totalement concurrents avec un marché identique vont tenter de prendre la place du DVD.
logo HD-DVD logo Blu-Ray

Le HDDVD (High Definition Digital Video Disc) de Toshiba a été élu, en Novembre 2003 par le Forum DVD, comme étant la norme vidéo haute définition devant succéder au DVD. Le DVD-HD est soutenu par Intel, Microsoft, Sanyo et coté majors par Universal Studios, Paramount et Warner Bros.

Le BD (Blu-ray Disc) de Sony est soutenu par TDK, Apple, Philips, Matsushita, Sharp, Panasonic, et coté studios par la 20th Century Fox, Walt Disney Pictures, Sony pictures et Metro Goldwyn Mayer. De très nombreux constructeurs se sont raliés à ce format.

Le soutient des Majors n'est pas exclusif, et beaucoup se réservent le droit de distribuer leurs films dans les deux formats, selon l'évolution du marché, à l'image de Warner Bors qui a rejoint les 2 consortiums.

BLU-RAYHD-DVD
SonyToshiba
Mpeg2 / Mpeg4-AVC / VC-1Mpeg2 / Mpeg4-AVC / VC-1
25 Go15 Go
6.75Mo/s4,5Mo/s


Avec une capacité de 25 giga octets en simple face, le Blu-Ray gagne la comparaison des performances techniques. Cette technologie tire son nom de la couleur bleu violet de la LED laser utilisée pour lire et enregistrer sur les disques optiques haute capacité. Avec une longueur d'onde réduite à 450 nm, contre 650 nm pour la LED utilisée pour lire et enregistrer les DVD, le Blu-Ray et le HD-DVD sont capables de gérer une densité d'informations plus importante. L'association avec TDK a aussi permis à Sony de proposer un disque plus fin et beaucoup plus résistant aux rayures. Une performance qui pourrait faire la différence ...

Quel format de compression ? Codec Mpeg-2 ou Mpeg-4 ?

On attendait une évolution vers Mpeg-4 mais finalement, on en restera au Mpeg-2 qui est soutenu par les studios hollywoodiens et déjà utilisé pour le DVD. La qualité d'image du Mpeg-2 est proche du Mpeg-4. Le Mpeg-4, normalisé en 1998, est un format plus récent et mieux structuré que le Mpeg-2 pour enregistrer et diffuser du multimedia. Il permet également une compression plus importante donc un gain sur la capacité de stockage. En contre partie, il demande des ressources plus importantes. La lecture sur un PC sera facilité par le maintient du format Mpeg-2. Le format HD-DVD et le BD supportent tout de même le Mpeg-4, qui à moyen terme devrait devenir le standard de référence pour la diffusion multimedia.

Quelles améliorations de la qualité d'image ?

Alors qu'un film DVD s'affiche sur un téléviseur en 720x576 pixels (576 lignes horizontales), les formats HD permettront de regarder les films version HD720 en 1280x720 pixels et version HD1080 en 1920x1080 pixels, soit 720 et 1080 lignes. La résolution fait plus que doubler. Pour accéder à cette qualité d'image, il faut bien sûr être équipé d'un téléviseur ou d'un moniteur muni d'un prise HDMI et compatible avec ces fréquences de balayage. Peu de changements pour le reste : comme nous l'avons vu, le codec n'évolue pas, et le HD-DVD est un disque optique assez semblable au DVD. Sony annonce, quand même, quelques amélioration pour son Blu-ray : des pistes de meilleure qualité qui seront associées à un système de lecture plus précis.

De nouvelles protections contre la copie.

Protéger le contenu pour séduire les éditeurs. La nécessité de sauvegarder les intérêts économiques des majors a été prise en compte par les deux consortiums. Alors que les dispositifs de Macrovision inclus dans les DVD n'ont pas résisté longtemps aux logiciels de copie, la haute définition promet aux éditeurs une sécutité renforcée contre la copie.

Sur ce terrain Sony marque des points et annonce une triple protection contre la copie : AACS (Advanced Access Control System) pour la protection DRM, un système anti-copie Rom Mark et BD+ qui permet la reprogrammation à distance des firmwares des platines Blu-Ray. Les éditeurs de films et les constructeurs se sont concentré sur la protection du contenu dans sa qualité haute définition. Un programme intégré à chaque disque sera chargé de détecter si le signal vidéo est effectivement connecté sur un téléviseur HD au moyen d'un prise HDMI. Si ce n'est pas le cas, la qualité du signal sera réduite au format 960x540 pixels. Ce dispositif fera d'une pierre deux coup, en réalisant la compatibilité avec les télévisions d'ancienne génération.

Et les prix ?

Une étude réalisée en Avril 2005, par l'Union européenne de radiodiffusion, TPS et l'Idate prévoit que le nombre de foyers équipés "HD ready" en Europe devrait atteindre 20 millions en 2009, soit 12 % des foyers européens.

D'après des estimations données par Sony, le prix final pour le consommateur d'un film sur support DVD Blu-ray sera compris entre 25 et 30 Euros. Les (8) premiers titres sont prévus pour le 23 Mai 2006 au prix de 25 euros. Ils seront lisibles sur la première platine blu-ray du marché qui sera distribuée par Samsung, le même mois.
Le premier lecteur de salon Blu-ray fabriqué par Sony sera disponible vers le 15 Aout 2006.

Prix annoncé : 999.95$
La production des disques au format HD-DVD qui utilise des techniques de fabrication proches du DVD sera d'un coût moins élevé que les disques Blu-ray. Les premiers lecteurs HD-DVD sont apparus, fin 2005, dans une fourchette de prix allant de 500 à 800$.

Alors quel format choisir ?

Si chaque camp laisse entrevoir la disponibilité progressive d'une large collection de films et de jeux adaptés à son format, le risque à moyen terme, est d'investir dans un produit délaissé par les éditeurs. Le faible engouement du public pour ces nouveaux produits ne facilitera pas l'émergence rapide d'un leader, d'autant plus que les forces en présence sont de même poids.

Au regard des accords et des investissements réalisés, il est peu envisageable, qu'à l'image de la bataille qui avait opposé dans les années 1980, les formats de cassettes vidéo VHS et Bétamax, l'un des 2 formats se trouve marginalisé. Une cohabitation est plus que probable, avec des lecteurs qui seront capables de lire les 2 types de disques. Dans cet esprit, Samsung a affirmé qu'il souhaitait lancer dès 2006, un lecteur compatible avec les formats DVD, HD-DVD et Blu-Ray.

Il faudra aussi surveillé l'arrivée des nouvelle consoles de jeux équipées de lecteur HD. Pour la Xbox360, attendu pour l'été 2006, Microsoft a choisi le HD-DVD. Le PDG de Microsoft ayant déclaré "la compagnie Microsoft soutient pleinement le HD-DVD, format considéré comme étant le meilleur pour les consommateurs". La Sony PlayStation 3 devrait, pour sa part, être commercialisée en septembre 2006 et sera bien sûr équipée d'un lecteur Bluray.


Pour l'instant personne ne peut dire si l'un des deux formats s'imposera à l'autre, par la force de son réseau ou le choix du public. Mais il est très probable que les platines multi-standard se généraliseront. Evitez donc d'acheter un produit propriétaire même si les films continuent à être diffusés dans les 2 formats, vous aurez forcément plus de choix (dans les prix et les titres) si vous possédez une platine capable de lire plusieurs formats (CD, SACD, DVD-audio, DVD, HD-DVD et Blu-ray). Les disques Blu-ray pourraient, quant à eux, attirer un large public séduit par leur robustesse et leur nouveau packaging ...

16 février 2008 : La nouvelle vient de tomber ! Toshiba prévoit d'abandonner la production d'équipements pour la vidéo haute définition compatibles avec le format HD DVD. Toshiba reconnaît sa défaite face aux partisans de la technologie Blu-Ray soutenue par Sony.

... dernière mise à jour février 2008



© 2004-2017
Lescomparateurs.com