Comparaison et comparateur de prix 
 
Rechercher dans le site
 
  29 Juillet 2014 les meilleurs comparateurs de prix généralistesles meilleurs comparateurs de prix généralistesLes plateformes d'avis de consommateursLes tops des meilleurs ventes
Le bog

Guide shopping

Acheter un véhicule à l'étranger

Recevoir la TNT

Le dégroupage total du téléphone

HD-DVD et Blu-Ray

Dégroupage total : pourquoi et comment procéder ?

Le dégroupage total des lignes de téléphone ou comment les fournisseurs d'accès Internet deviennent opérateurs téléphoniques. L'années 2005 a vu fleurir les offres de dégroupage chez les opérateurs alternatifs. L'opération est désormais possible sur une grande partie du territoire français.

La nouveauté avec le dégroupage total, c'est qu'il vous permet de confier l'intégralité de la gestion de votre ligne téléphonique à un concurrent de France Telecom. Vous quittez alors totalement l'opérateur historique pour profiter des forfaits attrayants des nouveaux opérateurs. L'ensemble des prestations (abonnement de la ligne téléphonique, accès Internet, télévision numérique sur ADSL, téléphone/voix sur IP) sera alors regroupé sur une même facture. A noter que jusqu'ici, le dégroupage partiel ne concernait que la bande passante haute réservée au données numériques et non le canal voix du téléphone.

Pour profiter d'une offre de dégroupage, il faut disposer d'une ligne en activité et faire opérer la migration d'opérateur. Si vous venez d'emménager ou si vous avez résilié votre ligne, il vous faudra préalablement ouvrir une ligne chez France Telecom car pour l'instant seul FT possède les compétence pour intervenir sur la boucle locale. Comptez 46€ pour les frais d'ouverture et un supplément variable si la ligne n'est pas active.


Les conséquences du dégroupage :
La paire de cuivre qui part du domicile de l'abonné est basculée au niveau du NRA (local ou se trouve le central téléphonique FT) sur les équipement du nouvel opérateur. La maintenance des équipements (DSLAM et ligne téléphonique) n'est plus effectuée directement par FT. Les communications téléphoniques ne transitent plus sur le réseau RTC mais sur Internet. Vous ne pouvez plus utiliser de modem 56 Kb/s ni de fax qui fonctionnent exclusivement sur les lignes RTC.     le degroupage et la boucle locale


Pouvez vous conserver votre numéro de téléphone ?

Dans un projet de décision daté du 11 Avril 2005 et portant sur les obligations de France Télécom dans le cadre du dégroupage total, l'ART souhaite que l'opérateur historique fasse une "offre de synchronisation entre dégroupage total et portabilité du numéro". La portabilité du numéro est dès aujourd'hui proposée par la pluspart des opérateurs. Vérifier si la prestation est bien intégrée à l'offre que vous avez choisie.

La résiliation : Afin d'éviter la coupure de service, il est conseillé de laisser votre nouvel opérateur se charger de demander en votre nom la résiliation et le basculement de prestation. Les frais de résiliation de la ligne se montent à 45 euros. La mauvaise surprise, c'est qu'une ligne nouvellement installée s'accompagne d'un engagement minimal d'1 an. Ce qui veut dire qu'il faudra payer le reliquat des 12 premiers mois d'abonnement si votre ligne vient d'être ouverte à raison des 13 euros de l'abonnement par mois.

Qui peut bénéficier du dégroupage total ?

Chaque opérateur dégroupeur doit installer son matériel dans les NRAs qu'il dégroupe. Pour des raisons commerciales, les grandes agglomérations sont désservies en priorité. De même que pour l'ADSL, le dégroupage ne fait pas partie des obligations de service universel imposées aux opérateurs téléphoniques. Pour l'instant, seul FT s'est engagé à couvrir une large surface du territoire français. Au dernier pointage, 5% des Français n'ont pas la possibilité d'accéder à l'Internet par la technologie ADSL.

Pour savoir si vous pouvez accéder aux offres de dégroupage, les opérateurs proposent sur leurs sites Internet un test d'éligibilité. Entrez votre numéro de téléphone pour obtenir les possibilités techniques de votre ligne. Ces conditions dépendent de la présence dans votre quartier des moyens techniques des opérateurs et de votre éloignement du NRA auquel votre domicile est raccordé.
  • Les sites Degrouptest et Dsvalley testent votre ligne téléphonique en interrogeant les outils d'éligibilité de chaque opérateur.

Les services inclus dans les packages dégroupage "Triple play":
  • L'abonnement à la ligne (boucle locale).
  • L'accès ADSL haute vitesse.
  • La téléphonie VoIP.
  • La réception de chaines de télévision.

La Voix sur IP : Le téléphone sur ligne ADSL offre aujourd'hui la technologie la plus avancée et la moins coûteuse pour accéder à la téléphonie IP. La norme VoIP par ADSL utilise le protocole TCP/IP et la paire de cuivre torsadée de la boucle locale pour transporter la voix sous forme de paquets de données numériques. Si la vitesse de transmission est suffisante les paquets sont ré-assemblés de chaque coté et restituent une communication de qualité équivalentes aux lignes téléphoniques commutées. Les opérateurs fournissent des solutions propriétaires comme la Freebox ou la 9Box sur lesquelles vient se connecter un combiné téléphonique. Des options gratuites comme le contrôle des appels, la messagerie vocale, la redirection d'appel viennent enrichir le service. Pour les appels vers les lignes téléphoniques classiques, la facturation de la communication s'en trouvera également réduite car l'opérateur utilisera le réseau Internet jusqu'a trouvez la passerelle vers le réseau RTC la plus proche de votre correspondant. Sur un réseau national tous les appels passent ainsi en communication locale, ce qui permet de proposer la gratuité des appels métropolitains en les incluant dans le forfait.

Vous pouvez utiliser et tester cette technologie émergente en utilisant des logiciels gratuits comme Skype ou Net2phone et une ligne ADSL. Pour appeler une ligne classique, il faudra souscrire un abonnement. Entre 2 PC équipés du logiciel, d'un micro et d'un casque le service vous permet de "téléphoner" gratuitement partout dans le monde.
La télévision ADSL : Les débits en ADSL2 sont suffisants pour transporter des faisceaux de programmes télé numérique. Plusieurs offres proposent les chaines gratuites du réseau TNT. Pour la haute définition , le très haut débit avec raccordement par fibre optique est nécessaire.

Les opérateurs proposant le dégroupage aux particuliers :

Pour la métrople, cinq opérateurs nationaux disposent à ce jour, des licences L33-1 et L34-1, les autorisant à proposer le dégroupage des lignes téléphoniques. Il s'agit de Telecom Italia France (Alice), Free Telecom (Free Box), Neuf Telecom, Cegetel et Tiscali France.

Pour la région Bretagne : Bretagne Telecom SAS.

Pour les Dom-Tom : Dauphin télécom (St Martin), Outremer Télécom (Antilles, Guyane et Réunion)

Les sociétés de services aux entreprises :

En plus des opérateurs cités ci-dessus, plusieurs sociétés privées sont habilitées à fournir des solutions de téléphonie et d'accès Internet haut débit aux entreprises : Altitude Télécom, Axione, Cambio, Colt télécom, Easynet France et PacWan.

L'avancement du déploiement géographique :

Au 31 Mars 2006, l'ART annonce 1155 NRA (Nœud de Raccordement d’Abonnés) équipés pour le dégroupage en France et dans les DOM. Au niveau national, cela représente une couverture d'environ 54% de la population. De son coté France Telecom a commencé la mise en service de NRA-HD pour amener le haut débit dans les zones trop éloignées des NRA initiaux. A cette même date, près d'1 million de clients ont souscrit chez un opérateur alternatif une offre de dégroupage total.

En décembre 2009, l'ARCEP notait une couverture du haut débit atteignant 95% du territoire. Mais 1 à 2 millions de français resteront probablement exclus des offres ADSL, et devront s'orienter vers une offre Internet satellite.

Les déclinaisons de la technologie ADSL sont nombreuses et en constante évolution.

Le grand avantage de la norme ADSL est de permet la cohabitation simultanée de la connexion Internet avec les communications "voix" sur la ligne téléphonique.
  • ADSL : Asymmetric Digital Subscriber Line est un réseau à raccordement numérique asymétrique. L'asymétrie se manifeste entre le temps réservé au flux montant (download depuis le serveur) et le flux descendant (upload vers le serveur). De 128 Kbits/s à 8 Mbits/s en réception des données et 700 Kbits/s maxi en émission.

  • ADLS 2+ : 20 Mbit/s en descendant pour les connexions autour du central France Telecom, 1 KM maxi et 1 Mbits/s en montant.

  • VDSL : Very High Rate DSL jusqu'à 27 Mbit/s. Cette technologie permet des liaisons symétriques à 10 Mbits/s et par conséquent représente une alternative au faible upload sur ligne ADSL. La portée ne dépassera cependant pas le kilomètre. La diffusion de chaînes de télévision HD au format MPEG4 est envisagée.

  • VDSL2 : 50 Mbits/s en réception et 25 Mbits/s en émission dans les conditions optimales

  • SDSL : Les liaisons Symmetric Digital Suscriber Line seront principalement proposées aux entreprises dont les progiciels et autres applicatifs Intranet demandent une liaison symétrique.


  • Consulter la carte du déploiement du dégroupage et du bitstream en France et dans le départements d'Outremer (source : Acerp).

Vous pouvez continuer la discussion sur le blog pour parler du dégroupage.

... dernière mise à en jour avril 2010



© 2004-2014
Lescomparateurs.com